Rsultats des matchs

- Crissier      6 - 0Rsums prcdents
 

JAMAIS DEUX SANS TROIS. ( Ajouter un commentaire )

La srie continue. Lquipe marche sur l'eau depuis trois semaines. Et vu les conditions mto harassantes ce nest pas une mtaphore amphibienne. Cette petite bruine so british qui arrose larne de la Rochettaz convient dcidemment bien nos joueurs.

Une ample victoire qui, mme si elle a mis une mi-temps se dessiner, confirme que l'embellie dans le jeu de la E2 nest pas due au hasard.

Envole la mollesse habituelle des dbuts de partie du premier tour. Comme lors des dernires sorties, les Reds de Pully sont au taquet d'entre et maintiennent un pressing trs haut avec Samuel en mode doberman en pointe et nos deux colosses Bijan et Andrea associs dans l'entrejeu qui empchent Crissier de dpasser le milieu du terrain comme deux bodyguards. Pendant les 15 premires minutes la partie est vraiment sens unique. Pully fait le taf. Maxime malgr la diffrence de gabarit avec les joueurs qui lentourent sort un gros match sur le ct droit, faisant honneur son brassard de capitaine. La dfense est bton. Ethan en libro toujours trs propre, coeure les attaquants adverses avec ses courses. Il y a du mouvement et de lintensit mme si on voit un jeu plus vertical quhorizontal. Les rouges restent parfois trop bloqus sur un ct et ne basculent que rarement le jeu mais a joue trs bien. On aurait tendance abuser peut-tre un poil des une-deux , mais comme les joueurs se trouvent bien et que la possession reste dans nos rangs, que demande le peuple. Des goals peut-tre. Cest tout ce quil manque encore.

Et cest sur un corner que Samuel slve avec ses rtrofuses au deuxime poteau et dlivre les tifosis dune tte pique rageuse. Trs en jambe SAM8 nest pas loin de doubler la mise quelques minutes plus tard mais bute sur le gardien.

Puis aprs la premire vole de remplacements, la compo est remanie et la partie change de physionomie pour la fin de cette mi-temps. Le pressing tombe et les lignes scartent, ouvrant des brches et laissant maintenant le jeu dans les pieds de Crissier qui heureusement pour nous ne trouvent pas le cadre. On aurait tendance se dbarrasser du cuir et balancer sans construire. On manque de prcision et de rythme. Et donc, comme de juste, les rouges subissent le jeu pendant une longue dizaine de minutes. La pause arrive point nomm.

1 0 la mi-temps. Cest bien mais avec plus de construction, dambition et de frappes cadres nous pourrions prendre le th avec bien plus de srnit.

Dailleurs, daprs notre envoy spcial dans le couloir des vestiaires, les murs ont trembls pendant la pause. Jol aimerait voir lquipe jouer au foot plutt quau lancer du javelot et le fait savoir.



Deuxime mi-temps. Lquipe revient sur le terrain avec des ttes dhorloges remises lheure , prts bouffer Crissier en salade.

Le binme Sam et Ethan rcitent leurs gammes au milieu du terrain et on joue enfin sur lhorizontale. Circulation de gauche droite. Mtamorphose du match. Pully contrle et dborde pour repartir loffensive. Et comme tout travail mrite salaire, cest Henry lanc dans le dos de la dfense par une jolie cloche de Samuel qui allume la mche et place une frappe qui caresse le poteau avant dentrer.

On prend une grosse respiration. Et puis cest au tour de Jeremy de trouver le chemin du but, la suite dune action dcole. Dcalage puis offrande de Samuel qui a repiqu au centre. Un tir enroul de premire intention de notre numro 9 qui file hors de porte du gardien. 3-0.

Chantons sous la pluie

Et puis ce sera une fin de match en mode corrida avec un Andrea revanchard dans le rle de Dd le matador qui va imposer sa stature de dmnageur dans la zone de vrit.

Il dmarre dabord trankilou avec sa botte secrte, la tte ricochet sur corner, suivie quelques minutes plus tard dun pruneau qui torpille la barre puis la ligne accompagne par le brame de notre Christian Baryton Filipini national qui fait peur au ballon et trembler les filets. Avec la goal line technology le but naurait peut-tre pas t accord, mais on sen fout cest 5 0. Pully droule.

Le match replonge alors dans la facilit et Crissier par trois fois est un poil de sauver lhonneur. Le temps de laisser Darius le droit de se mettre lui aussi en valeur dune sortie tacle pleine dautorit et dun arrt rflexe une main sur sa ligne. Il y avait du Buffon l-dedans. On peut aussi dire un grand merci Adrien davoir sauv sur la ligne un essai du 11 adverse trs en jambe. Un Clean Sheet qui montre la dtermination de nos E2.

Peu de temps avant le coup de sifflet final, cest Andrea qui punit dfinitivement le manque dambition de Crissier dun coup de casque final. Un hat trick des familles. Cest la fin de la rcr. Le public dbouche le blanc et lquipe part en camping.



ICI CEST PULLY.

Buteurs : Sam (1), Henry (1), Jeremy(1), Andrea (3)
 
Retour
Vu 291 fois